Bon… il n’est pas loin de 22 heures. Je suis encore une fois assis dans mon lit dos au mur avec le portable qui ronronne sur mes cuisses. En bas ma petite famille regarde un navet a la télé… j’entend les bruits du dit navet déformés par la cage d’escalier. J’entends aussi les bruits dans la rue des gamins qui sonnent pour récupérer des bonbons pour Halloween… Puis je me connecte comme chaque soir quand je peux sur MSN, histoire de causer à des cyber potes . Quelques mots à Fred. Pas d’autre connaissance en vue. Je me dis que j’ai une drôle de vie… Je suis gay (ou peu être bi ?) mais je vis depuis 15 ans avec femme et enfants… Pas de relations avec ma femme depuis….je ne sais plus quand. Je ne dois plus lui plaire alors je me retourne vers mes premières tendances, celles que j’ai voulu étouffer en tentant de mener une vie hétéro. Pas de regret cependant grâce aux enfants… Pour rendre ce désert sexuel vivable, je me construis quelques oasis… virtuels le plus souvent, réels beaucoup plus rarement…je me désape parfois devant une webcam ou je mets des photos de moi sur des chat gay. Le plaisir de l’exhibition. Le plaisir de plaire sur le net à défaut de plaire dans la vraie vie .Parfois aussi je profite d’un déplacement pour rencontrer un contact pris sur le net ou pour descendre dans un sauna gay. Le plaisir est grand, mais rien à voir cependant avec celui qu’on doit éprouver en faisant l’amour avec celui qu’on aime… Entre ces deux vies il y a l’ordinateur. Celui qui ouvre une fenêtre sur l’autre monde, celui qui au début m’a permis de mater les photos que l’on ne trouvait que dans la presse gay, puis celui qui m’a permis de causer avec d’autres mecs, puis celui qui m’a permis de voir et de montrer, et enfin celui qui me permet aujourd’hui de bloguer. Il est 22h45. Le navet est fini. Les enfants montent se brosser les dents et viennent me faire un bisou en guise de bonsoir… J’ai parfois l’impression d’avoir le cul entre deux vies comme d’autres l’ont entre deux chaises…