Bon...
Au moment ou je commence à écrire ces mots, je ne sais pas de quoi je vais bien pouvoir causer. En général, j'écris le soir comme maintenant, allongé sur mon lit le portable sur les cuisses. Je me dis que l'inspiration viendra comme ça... Je ne prépare pas mon coup.
La derniere fois Dom m'a envoyé un questionnaire. Je n'avais plus qu'a répondre... Jespere que ça permettra aux eventuels lecteurs de me connaitre un peu mieux, moi qui m'entoure d'un halo de mystère...
Mes activités professionelles m'obligent a rester régulierement à la disposition de mon employeur et me conduisent parfois à devoir me rendre sur mon lieu de travail à toute heure du jour ou de la nuit. On appelle ça une astreinte.
Aujourd'hui je finis mon quatrième jour d'astreinte... Je suis un peu crevé... et le téléphone peut encore sonner là, maintenant, ou cette nuit...
Pendant ces périodes mon esprit n'est pas vraiment libre. Je n'ose rien entreprendre de long, j'ai tendance à rester chez moi, sans sortir ne serait ce que dans le jardin...
J'en profite pour me connecter sur le net.
Du coup je n'ai pas grand chose à raconter... j'ai même pas bricolé à la maison...
Ha si, je lis un peu (beaucoup même) des polars de Michael Connely. J'ai fini Los Angeles River il y a trois jours et j'ai commencé Le Dernier Coyote hier. Je vais finir par connaitre son oeuvre complète à celui la ainsi que les plans de Los Angeles en détail (alors que j'y ai jamais mis les pieds).
J'espere que d'ici là Fred Vargas aura ecrit un nouveau bouquin... ça me changera de la lecture en boucle des Harry Potter que je mène en parallèle...
Bon ben voila, j'ai fini par écrire quelque chose...
Comme dirait l'autre : c'est pas parce qu'on n'a rien a dire qu'il faut fermer sa gueule