Bon.
Le retour de Dom me stimule pour écrire un nouveau billet.
Comme ça, quand j'irais à nouveau le déranger sur msn je pourrai échanger un billlet contre une photo de son superbe bouquin qu'il nous a montré l'autre jour... qui sait. Seulement faudrait que j'ecrive quelque chose de passionant et ça s'est pas gagné.
Je me demande d'où me vient mon attirance pour les mecs. Grande question que se posent certainement a l'infini tous les homos bi ou gays de tous poils...
Moi non plus je n'ai pas la réponse... mais quand j'y repense je me souviens du trouble que provoquaient en moi certaines images, certains "modèles" de perfection masculine rencontrés au hasard de mes lectures.
Je sais bien que ce ne sont pas ces images qui sont responsables de ce que je suis mais l'interprétation que j'en ai faite...
Ainsi, ces icônes s'apellaient Rahan (le fils des âges farouches publié dans l'innocent pif gadget) ou bien Spiderman et Cie dont les corps parfaits sublimés dans leurs combinaisons moulantes étaient une véritable incitation à l'adoration du corps masculin.
Pus tard au cours d'un voyage à Florence je bavais d'envie devant les sculptures de Michel Ange et notament devant celle du David dont on a peine a imaginer qu'elle ne fut pas érigée pour enflammer la libido du genre humain tous sexe confondus... D'autres sculptures dans d'autres musées (Rodin par exemple) me font toujours le même effet.
Je sais bien je n'ai qu'une vision purement esthétisante des mecs... une vision peut etre purement sexuelle... la lecture des nombreux blogays me permet de voir aussi la sincérité des sentiments et la réalité de l'amour qui accompagne une relation entre deux hommes, deux femmes ou un homme et une femme...
Mon problème n'est peut être pas d'être attiré par les mecs mais d'être incapable (peut être) d'éprouver ces sentiments...

egoiste5

Petite récompense pour le lectorat fidèle...