Bon... on est déjà le 3 janvier 2006.
Enfin finies les fêtes de fin d'année et le rituel un peu angoissant qui va avec... on va enfin pouvoir se goinfrer de chocolats à -50% et faire la razzia sur les vieux saumons fumés et les invendus de foie gras qui trainent au fond des étals de nos grandes surfaces préférées.
Fini pour moi aussi les départs solitaires dans le petit matin d'hiver pour aller au boulot... je suis redevenu chauffeur de bus scolaire pour les enfants.
Ce qui me console c'est de voir leurs têtes de zombies quand ils se reveillent et leurs gestes automatiques quand ils préparent leur petit déj. Moi en général c'est pareil... le matin n'est qu'une suite d'automatismes. Ca commence par l'allumage de la radio (france inter pour ne pas la citer) puis, pendant que le micro onde me chauffe mon bol de lait pour mon chocolat (et oui sur ce plan là je n'ai pas grandi) je lave la cafetière pour Madame...
Une fois le chocolat avalé, brossage de dents puis je me calle sur le canapé pour écouter un peu la radio. La les choses se corsent car ça tombe pendant la chronique économique de Jean Marc Sylvestre, qui vante les fonds de pension à l'américaine et l'augmentation prochaine de la TVA pour financer les dépenses de santé et de retraite afin que les entreprises ne voient pas augmenter-leur-charges-sociales-sinon-elles-n'embaucheront-pas (de toutes façon elles délocaliseront alors...) ...etc...
Tout ça se termine par une chronique cul-turelle plutot interessante et, information capitale pour moi, par l'état du trafic sur le périphérique...
Ensuite ;... ben je m'en vais et comme j'ai pas d'auto-radio... je connais pas la suite...
La prochaine fois, je vous raconte les 3 Km qui me séparent de mon lieu de travail... c'est encore plus passionant !