Bon...
Enfin !
Apres le suicide de feu mon ordinateur portable, j'ai porté le deuil pendant 3 semaines. Plus de connections tardives avec des chats torrides et des plans cam brûlants. Finis les surfs embrasés sur les sites calientes de mecs dénudés. Exit les lectures passionnantes des histoires de ceux qui aiment partager leurs expériences vécues ou fantasmées et surtout terminés les billets envoyés au compte goutte sur mon blog.
Alors j'ai commencé à lecher les... vitrines et à baver devant les superbes machines exposées aux yeux de tous exhibant leurs méga giga bit(e)s, roulant leurs disques ultra durs, montrant leur connections usb ultra rapides et crachant des geysers brûlants d'images colorées sur leurs écrans larges et luisants comme les épaules de Galfione...
Alors j'ai fini par en acheter un qui me tendait les bras.
Un Acer 5000.

acer5000

Il est tout de gris vétu. C'est mon surfeur d'argent a moi. Il obéit au doigt et à l'oeil et a des capacités que je n'utiliserai probablement jamais à 100%.
Pendant ce temps, son prédécésseur déchu gît chez Dar-toc, muré dans son silence, emportant avec lui moultes photos, fichiers sons et autres informations désormais inacessibles. Je ne déséspère cependant pas de le soumettre aux mains expertes de celui qui saura stimuler son disque dur et en faire sortir la substantifique moelle...
En attendant de trouver l'expert en question je tente de réalimenter mon blog en espérant que les rares(?) personnes qui le lisent encore n'ont pas compètement déserté.