Bon.
Dernier jour de mars.
Il fait frais mais beau en ce début de soirée. Il fait aussi encore grand jour (merci l'heure d'été). Je sais pas si c'est parce qu'on est vendredi soir veille de ouikende, ou parce que la journée de travail s'est déroulée sans accroc, je me sentirais presque guilleret, en tout cas serein.
Ce matin au boulot, j'ai emmené mon lecteur MP3 que j'avais chargé hier soir de 15 morceaux supplémentaires de musique ce qui fait environ 160 tubes (de Barbara à Wagner, en passant par joan Baez et les inévitables choristes...).
L'envie de dévoiler le fond de mes activités professionelles sur ce blog me titille mais bon, je résiste. Seuls ceux qui me connaissent plus personnellement comprendront donc l'interet que peux susciter la diffusion pendant 5 heures non stop de mes musiques préférées pendant que j'exerce mon "art" et l'agacement bien compréhensible que cela peut provoquer pour ceux qui, par la force des choses, sont présents à mes côtés...
Enfin on dit que la musique adoucit les (meurtres) les moeurs... en tout cas j'ai l'impression qu'elle me rend les choses plus faciles...

PS: mille excuses pour ceux (sphynx et Patrick) qui me font l'honneur de mettre l'adresse de mon blog dans leurs liens alors que je n'en ai pas fait autant... mais mieux vaut tard que jamais...