Bon...
Depuis quelques jours mon maître adoré (alias Dom ou Dominus pour ceux qui suivent) nous livre, photo a l'appui un ban(de) d'essais sur les slips, strings et autres jock strap...
J'ai testé pour moi même le slip inexistant, le string improbable, le caleçon virtuel, bref le rien dessous ou encore le cul nu.
C'est vrai que la sensation initiale de la toile du jean sur la peau nue est plutot agréable et a même tendance à exciter façon "poutre apparente" la "chose" qui sommeille en nous...
Puis finalement, on s'y fait et on y pense plus même si on se demande parfois comment réagirait le corps médical ou les pompiers en cas d'accident et de déshabilage obligatoire et imprévu...
Sauf quand on se rend compte comme je viens de le faire en enlevant ce soir mon pantalon que celui-ci porte en son fond une assez large ouverture au niveau de la couture de l'entre jambe...

culnu

Ca me rapelle la guerre des boutons cette histoire... et la chanson qui va avec...