Bon... Dimanche
Apres une nuit de repos, on se lève pas trop tard. Premier contact avec notre lieu de villégiature. Une cité balnéaire sans trop de charme hormis quelques vieilles bâtisses aux facades bleues ou ocres qui ont du voir avec effroi se construire autour d'elles des immeubles de 9 étages aux noms aussi enchanteurs que "Munich" ,"Hamburg" mais aussi "Hawai" ou "Santa Fé".
Apparemment, les allemands sont légion dans le coin comme en attestent les quelques boutiques tenues par des retraité(e)s aux cheveux blancs et aux yeux bleus qui leur sont reservées...
L'après-midi (c'est à dire a partir de 4 heures car on a vite pris le rythme espagnol), on va faire un tour a Nerja, une petite ville "muy tipica" accrochée au bord d'une falaise à 20 km de notre quartier général. Les maisons sont toutes blanches et les ruelles assez étroites. Le coin est assez touristique et on y trouve pas mal de boutiques que l'on pourrait visiter dans les "plus beaux villages de France". On descend sur la plage puis on se ballade sur une sorte de parcours situé à l'applomb de la falaise. Au bout de 2O minutes on comprend que le parcours est en fait condamné, probablement du fait de la chute de pierres (et de cactus?) qui se détachent de la paroi. On rebrousse chemin pour se trainer sur le paséo local qui donne sur une esplanade dominant la mer. Cette belle terrasse circulaire a été baptisée "balcon de l'Europe" par le Roi Alphonse XII ce qui a valu à ce dernier d'être transformé en statue de bronze et à rester planté là indéfiniment à regarder la foule des estivants et autres touristes.

statue

Au pied du balcon une jolie masure bleue où on aimerais bien passer les vacances en compagnie de :
-1- Antonio banderas
-2- Jean galfione
-3- moi (?) (un peu de modestie que diable!!)

maison