J'ai marché environ 1km sur le bord de la plage.
Il est assez tot et il n'y a pas grand monde. Je suis entierement nu et je porte dans ma main les habits que j'a trempés en traversant l'étroit chenal qui sépare la plage "textile" de celle des naturistes.
J'oblique lentement vers ma gauche pour me diriger vers les dunes qui séparent la plage de la reserve naturelle.
L'endroit est aussi connu pour être un lieu de drague et c'est plus animé par cet aspect que par l'intérêt ornithologique de l'endroit que je traverse, les pieges à sable censés favoriser la formation de nouvelles dunes.
L'endroit est parcouru de petits sentiers dont certains pénetrent dans des bosquets et donnent sur des petites clairières isolées des regards. Quelques mecs se baladent en quête du même graal que moi. Plutôt agés et pas vraiment à mon gout.
Je me balade un peu dans ces backrooms à ciel ouvert croisant ça et là quelques mecs isolés...
L'un d'entre eux se promène en débardeur. Il est plutot jeune et comme tout naturiste qui se respecte, il a les fesses bien bronzées... Il s'éloigne un peu et se retourne vers moi puis reprend ça route... J'ai compris le signal et je lui emboite le pas. Je le retrouve au pied d'un viel arbre.
On n'échange pas un mot.
Le premier contact est direct, je pose mes fringues sur une branche basse et lui fait face jusqu'à ce que nos corps se touchent. Il pose une main sur mon sexe. Je bande déja, au quart de tour. Son sexe à lui reste souple et je prend plaisir à malaxer cette masse de chair entièrement rasée, si douce au toucher...
On se caresse, on s'embrasse (enfin un mec qui ne refuse pas d'embrasser) on se frotte longuement l'un à l'autre. Curieusement il n'enlève pas son débardeur et je prend plaisir à la caresser dessous et à travers la barrière de tissu.
J'aime parcourir son corps avec la langue, titillant ça et la son cou, un sein, un lobe de l'oreille... mes mains s'affairent sur ses fesses... il est de taille assez moyenne avec un corps bien proportionné, lisse et sec au toucher...
Il se met dos à moi et se frotte contre moi... je passe mes mains sur son torse en le plaquant contre moi...
On n'a toujours pas échangé une parole et je me demande si ce n'est pas à un touriste étranger que j'ai entre les mains... mais nos corps comprennent le langage universel du désir sexuel...
Il sort de sa sacoche un préservatif qu'il me tend.... me laisse juste de quoi le mettre puis m'attrape le sexe et me guide à travers lui...
Nous sommes debout, lui toujours me tournant le dos et moi appuyé contre l'arbre qui nous protège des regards et du soleil...
Il semble avoir envie de prendre son plaisir assez vite et n'a aucune difficulté à m'entrainer dans la course...
Je le souleve carrément à chaque coup de rein et c'est ce couple enlacé que doivent voir les cavalier(e)s d'une promenade en cheval qui passe juste à côté de nous...
Trop absorbé par les regards indiscrets (et peut être encore plus excité par leur présence) je me laisse aller à un plaisir total et totalement partagé...
Mon partenaire me parle enfin (en français) en me disant de me méfier des flics qui patrouillent régulièrement à cheval dans le coin et en me remerciant de cet "agréable" moment...
Puis on se sépare comme ça...