Ca ne va rien changer au déréglement climatique, mais je vous informe que les trackbacks sont désormais fermés sur ce blog.
Les vendeurs de pillules bleues peuvent aller se faire voir ailleurs, na !