Bon...
Vendredi soir, on est le 8 décembre enfin je crois. Juste un petit billet histoire de ne pas laisser mourrir ce blog. Il faut l'arroser un peu en hiver comme les plantes que l'on rentre pour leur éviter le gel. Je n'ai pas grand chose a raconter en fait et ça me coute d'ouvrir une fenetre de texte pour ne rien dire ou presque. Je me sens pas beaucoup mieux que lors du dernier billet. Ca va faire bientot 3 semaines que je suis comme ça. Je vais au travail à reculons. Je n'y trouve guère de réconfort. Sans révéler mon métier disons que je suis souvent au contact du malheur d'autrui. En ce moment j'ai l'impression de m'imbiber de ce malheur sans pouvoir en évacuer le surplus. Je dors mal, je me reveille en plein milieu de la nuit sans pouvoir me rendormir. J'ai du mal à me concentrer et a la maison j'ai tendance à faire la gueule ou à ne pas causer ce qui me vaut bien sur des récriminations qui alimentent encore mon stress...
Bref ça va pas fort.