Journal d'un Egoïste

Calendrier

« avril 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Syndication

samedi 21 avril 2007

Vote par procuration...

Bon...
On est le 15 avril.
Demain reprise du boulot après un ouiquende finalement bien rempli.
Ce matin pasage rapide à la gendarmerie pour finaliser les démarches de procuration. Il me reste plus qu'à dire à ma mandataire pour qui voter et croiser les doigts pour qu'elle ne vote pas pour son idole qui n'est pas du tout la mienne. Mais j'ai confiance en son honêteté... donc je suis serein...
Ensuite passage à la salle de gym qui avait eu la bonne idée d'ouvrir une demi heure avant l'heure habituelle. J'ai pu travailler "le bas" c'est à dire les jambes cuisses et autres quadriceps et ischio jambiers.
Enfin, après midi laborieuse dans le jardin où j'ai entrepris de virer des vieux troénes moribonds étranglés par un lierre assassin. Le plus dur fut d'arracher une souche de pyracantha sans me faire lacérer par les épines judicieusements disposées tous les demi centimètres carrés de ce sympatique végétal.
Je sais pas par quoi je vais remplacer ces adorables hotes mais j'ai le temps d'y réfléchir... des lupins peut-être ? ça fera plaisir à Haysi...
Sinon plus qu'une semaine avant les élections. Je m'attend à tous les coups bas de part et d'autre pour faire monter la pression. Le moidre fait divers, exploité bien comme il faut sera déterminant sur le résultat final. Je me demande si je ne vais pas débrancher la télé, la radio, voire l'ordinateur pour pouvoir me décider en toute sérénité.

Tonte et photo...

Bon...
14 avril.
Matiné pluvieuse mais douce. Une belle matinée de printemps puis le soleil est arrivé et l'athmosphère s'est chargée d'effluves tropicales...
Après un passage rapide au boulot, j'ai passé la matinée à la gym (les épaules). De retour à la maison, j'ai fait encore des semis dans des culs de bouteille Evian. Concombres (ho ça va hein!!), cougettes (rondes de Nice pour éviter toute concurrence déloyale) et mini potirons (little Jack).
Dans l'apres midi, j'ai ENFIN tondu la pelouse et désherbé une bordure envahie de mauvaises herbes.
Suis allé avec mon fils faire deux courses à carrouf. Je suis aussi passé chez les gendarmes pour les formlités de procuration, mais ne connaissant pas la date de naissance de l'aimable personne qui votera (Royal? Besancenot?) à ma place je suis quitte pour y retourner demain.
Voila.
Une journée bien remplie. Je me suis amusé à regardé ce que j'avais écrit l'an passé. C'est presque la même chose qu'aujourd'hui. En plus j'avais mis une photo sexy de moi.
Alors cette fois faut que j'en mette une autre ?

endim

samedi 14 avril 2007

Angoisse du semeur de fleurs...

Bon...
Oui je sais ça fait con de commencer toujours un billet comme ça... ça en intrigue certains qui voient dans ce "tic" éditorial un refus subliminal de prononcer le mot bonheur...
On est vendredi 13... j'ai pas joué au loto. Je suis pas superstitieux.
J'ai trouvé quelqu'un pour voter à ma place la semaine prochaine. Je commence à angoisser sur les résultats du premier tour. Je commence à me demander si on va pas nous refaire le coup d'il y a 5 ans. Pour être sûr de gagner au deuxième tour, le "Nain" va t'il faire la courte échelle au Borgne en déplaçant le débat sur les questions maintes et maintes fois ressasées par ce dernier ? (identité nationale, immigration, insécurité...)
La dernière sortie de N S sur le déterminisme génétique de la pédophilie ou du suicide (et puis koi encore?) permet de faire écran sur des questions un peu plus "politiques". Mais cela est quand même vachement flippant. Je commence à me demander si Dom (que je critiquais il y a peu pour cela) n'a pas tout à fait tort en faisant le parallèle un certain moustachu à chemise brune... Le silence de Simone Veil est assourdissant. Elle a apporté son soutient au candidat de l'UMP. Pourquoi ne le lui retire -t-elle pas? Tout le monde peut se tromper...
Bon... (oui je sais ça fait 2 fois!!)
J'avais promis de parler de jardin. J'ai acheté une tondeuse à gazon, j'ai utilisé mon motoculteur et j'ai planté mes pommes de terre. J'ai repiqué quelques pieds de tomates dans des pots individuels et semé quelques graines de fleurs (cosmos zinias et "oeil de Suzanne).
Ca n'a aucun intérêt pour les lecteurs de ce blog mais l'an prochain quand je me relirais je saurais à quelle date je devrais à peu près recommancer mes plantations.

mercredi 11 avril 2007

Du bonheur ?

On sait qu'il ne pense ni au bonheur de sa femme, ni à celui de ses enfants, mais pense-t-il au moins au notre? ;o)

Bon...
Voila un fragment d'un commentaire laissé à propos de mon avant dernier billet...

Cher Haysi...

J'ai échoué à faire le bonheur de ma femme et j'en suis bien conscient. J'accepte par contre difficilement qu'on puisse me reprocher d'être indifférent à celui de mes enfants.

Ce blog est une partie de ma vie mais il n'est pas toute ma vie. Je ne passe pas mon existence entre mon jardin, mon ordinateur et mon "placard doré" (lequel au fait?). Tu ne disposes donc pas de tous les éléments pour lancer ce genre d'affirmation, à moins que tu ne penses me connaitre mieux que je ne me connais moi même...
Je ne veux pas avoir l'air de me justifier mais je ne pense pas être un mauvais père. J'ai honte de ce que je leur ai imposé la semaine passée et ils le savent.
Je ne vais pas établir ici la liste de ce qui fait que je suis ou non un "bon père" pour mes enfants. Je n'ai pas le goût de l'auto promotion du moins dans ce domaine. En général, je consacre peu de billets de ce blog à ma famille. Je parle parfois des relations difficiles au sein de mon couple mais rarement de mes enfants.
L'épisode que j'ai relaté dernièrement reste une exception (et le restera probablement, du moins je l'espère). Si j'ai ecrit ce billet c'est que j'en ai ressenti le besoin, c'est qu'il fallait que "ça sorte".
Il n'y a heureusement pas de relation de proportionalité entre la place qu'occupent mes enfants dans ce blog et celle qu'ils occupent dans mon coeur (je sais dit comme ça ça fait con mais bon...).

Sinon à propos de l'absence de "feedback" aux commentaires laissés par les lecteurs, je fais amende honorable. Je ne répond pas assez à ces commentaires, négligeant ainsi peut être ceux qui ont pris le temps de les écrire. Ce qui est paradoxal c'est que mon blog ne vit que grâce à ces commentaires.
En écrivant ce billet, inspiré par un commentaire, j'espère entamer ici une forme de rédemption.

PS: je parlerai de jardinage la prochaine fois.

mardi 10 avril 2007

Semis de Pâques...

Bon
8 avril Dimanche de Pâques. Beau temps mais pas possible d'en profiter pleinement vu que pour cause de boulot je suis pas libre... Attaché au téléphone et devant eventuellement tout lâcher pour sauver le monde, je ne me lance dans aucune activité prenante. J'ai quand même fini par planter mes oignons mais je me demande s'il n'est pas trop tard...
J'ai aussi fait quelques semis dans des bacs en polystyrene expansé. La température dans la véranda est idéale pour favoriser l'érection de quelques jeunes pousses...
Sinon sur le plan familial le climat est nettement moins printanier. Apres l'orage c'est bien connu la température baisse. On se regarde en chien de faience. On verra bien.
En tout cas je ne cherche pas spécialement à rechauffer l'atmosphère. J'en ai marre de faire toujours le premier pas vers ne réconcialiation de façade...
Voila...
Un billet pour Pâques en attendant la bénédiction urbite et orbite de demain (je m'en fous en fait).

vendredi 6 avril 2007

Grosse vague dans la salle à manger...

Bon
5 avril...
Il me coûte d'écrire ce billet.
Ceux qui lisent régulièrement ce blog savent à quel point ma vie "de couple" est inexistante. On vit avec ma femme d'une façon très artificielle. Depuis des mois, c'est chambre à part et no sex depuis... des années. Il s'est ainsi créé une sorte d'équilibre, de "modus vivendi". Mais sans plus aucune affection ni complicité. Pour résumer la situation crument, je lui apporte un confort matériel (je travaille, elle pas) et elle m'apporte un confort domestique (je sais c'est très macho mais c'est comme ça).
Notre vie est parfois entrecoupée de violents orages comme celui qui a éclaté il y a deux jours. Pour une raison complètement con (une histoire de plat que je ne voulais pas finir je crois) la situation c'est envenimée et j'ai fini par sortir de mes gonds comme je ne l'avais jamais fait. On a du m'entendre hurler dans tout le quartier. J'ai attrapé un couteau que j'ai planté dans la table puis j'ai écrasé mon assiette sur celle ci. J'ai fini par tirer sur la nappe en projetant au sol, sur un mur et même au plafond tout ce qu'il y avait dessus. Résultat 4 assiettes, 3 verres, un dessous de plat, une nappe foutus ainsi que 2 heures de nettoyage des dégats causés aux murs et au parquet.
Les plus adultes dans cette histoire furent les enfants qui bien que terrorrisés ont réussi à me calmer, me suppliant d'arrêter tout ça.
Bref j'ai complètement perdu le contrôle de mes réactions. Et maintenant je n'ose plus croiser le regard du voisinage...
Ma femme a le triste privilège d'être la seule personne à pouvoir déclencher chez moi ce genre de réaction.
A chaque fois j'ai l'impression que les dégats sont plus importants et que ma fureur est plus destructrice...
Je n'ai pour le moment jamais causé de domage corporel vu que je parviens à orienter cette folie destructrice sur des objets.
Mais j'ai peur de ce que sera la prochaine fois.
Dans ma colère j'ai clairement indiqué à ma femme que non, je ne l'aimais plus et que je savais que c'était réciproque, que je ne voulais plus de cette vie , que je voulais qu'on se sépare ce qui tombait bien vu le danger que mes colères lui font courir...
Depuis deux jours le calme est revenu. Nos échanges sont rares mais il semble que chacun tache de ménager l'autre. Ma femme comme chaque fois en cette circonstance parle aux enfants de façon plutot aimable, mettant de côté les habituels et incessants reproches qu'elle leur adresse habituellement...
C'est donc le retour du calme apràs la tempête... mais jusqu'à quand...
J'ai honte et j'ai peur de mon comportement... honte vis à vis du voisinage, honte surtout vis à vis des enfants devant qui s'est déroulée cette scène et qui resteront probablement marqués par cet épisode... Honte de ne pouvoir maitriser ma colère et de devenir violent au risque d'un jour blesser quelqu'un...
Je ne sais pas comment sortir de cette situation, comment organiser une éventuelle séparation (provisoire au moins).
Le sujet de la séparation n'est jamais abordé hormis par moi même pendant ces épisodes de colère... Ensuite je ne me vois pas évoquer le problème entre la poire et le fromage (du genre "au fait quand est-ce qu'on divorce?").
Bref, je me sens un peu pris au piège, obligé à assumer une situation qui est parfois insupportable...
Je n'écris pas ce billet pour demander de l'aide mais pour extérioriser l'angoisse qui nait de ce nouveau naufrage...

dimanche 1 avril 2007

Pas de poisson...

Bon...
1er avril.
C'est pas un bon jour pour faire une grande annonce sur son blog car les gens pourraient penser que c'est un poisson d'Avril. C'est domage car j'avais des trucs extraordinaires à révéler... Je vais donc me limiter à raconter des banalités (comme d'habitude remarque).
Dom nous a déja fait le coup du poisson d'avril en faisant croire que son serveur était nase.
Moi j'ai pas fait grand chose aujourd'hui. Je suis allé à la gym ce matin (encore les jambes, encore des crampes en perspective) puis j'ai un peu fait travailler les enfants (maths, langue, SVT...) et j'ai aussi décrassé les velux de la veranda (j'ai du monter sur le toit de la dite véranda sans passer à travers).
Maintenant il est 17 heures, je devrais me raser (Une semaine de barbe) me laver, faire ma chambre... et je suis là avachi dans mon lit, l'ordi sur les genoux à écrire ce que j'ai fait et ce que je devrais faire plutôt que de le faire...
Hier je suis allé en quête d'une tondeuse. Je n'ai pas trouvé ce que je cherchais... Si ça continue c'est une débrousailleuse que je devrais me procurer... De toute façons il pleut donc j'aurais même pas pu l'utiliser... Dans la semaine, je tâcherai d'aller dans un magasin de bricolage pour trouve mon bonheur...
Demain reprise du boulot... bouh !!!

Propulsé par DotClear