Bon
Vendredi 15 juin.
Fin d'une semaine de congés passés entre Paris, Marseille et mon domicile.
Beaucoup de train, une (chaude) soirée de retrouvailles avec un couple de mecs déjà rencontrés il y a 2 ans, une réunion de famille, un telephone portable bloqué puis débloqué, un peu de jardinage entre deux averses, un peu de gym... J'allais oublier l'actualité politique, le raz de marée bleu, les bisbilles entre socialistes...
Bof pas de quoi casser une patte à un canard tout ça. Le retour au boulot se profile et me rend morose...