1er mai.
Il tombe des halebardes. J'ai donc toutes les excuses que je veux pour négliger une fois de plus le jardin. Les semis que j'ai faits il y a 15 jours restent donc confinés sous la véranda et doivent commencer à se sentir a l'étroit dans leur petit pot de plastique noir.
En attendant le retour d'une météo plus favorable, je glande, traine devant la télé ou sur le net. Je n'ai même pas acheté de bouquin à lire et comme tous est fermé je ne peux même pas aller dehors en acheter un...
Le moral reste toujours assez bas. Problèmes de boulot, problèmes de sommeil, manque de sérénité et fond anxieux permanent sont devenus une espèce de bruit de fond dans la vie de tous les jours...