24 juin
Retour des "bleus" à l'aéroport du Bourget. D'accord, ils ont été mauvais, mal entrainés, mal polis.
Les voilà maintenant jetés en pâture par les politiques à la vindicte populaire, sur fond de lynchage médiatique.
Traités de "mafieux" , de "caids", de "petits merdeux" par les élites intellectuelles du pays, renvoyés comme il se doit à leurs banlieues d'origine... certains souhaitant avant le dernier match la "défaite de la France"... On se croirait revenus au temps de la collaboration avec les allemands, puis de la purge qui a suivi leur défaite. Ils s'en trouverait beaucoup pour les tondre sur la place publique, d'autres pour les traduire devant un tribunal pour acte de haute trahison.
Leur ministre de tutelle les a atomisés devant l'assemblée nationale après les avoir soutenus 48 heures avant, dans le but peut être de faire oublier son bide coûteux sur les vaccins anti grippe A (qui contrairement aux salaires mirobolants des joueurs a été payé par le contribuable...)
Comme tout le monde j'ai été déçu, scandalisé par le fiasco de "notre" équipe mais je le suis encore plus par le comportement de "nos" politiques qui pensent avoir trouvé plus nuls qu'eux... A tort...