27 novembre
Temps gris et doux
Bon... ça faisait un moment que je n'avais rien écrit.
Pas grand chose au demeurant depuis mon retour de paris.
J'ai travaillé le dernier week-end et je n'ai pas eu beaucoup de temps.
D'abord j'ai eu 46 ans la semaine passée. Je pensais qu'en aurais 47 mais je m'étais trompé d'un an. C'est toujours ça de gagné.
J'ai repris le sport de façon un peu plus assidue cette semaine (j'y suis allé 3 fois) et j'espère poursuivre la reconquête de mon organisme fatigué et déplumé.
Les vacances d'été sont loin mais le corps c'est comme le jardin. C'est a l'automne qu'on prépare le printemps.
A propos de jardin j'ai fini par faire quelque chose qui me tenait à cœur : récupérer du fumier de cheval dans une écurie pour amender la terre. J'ai passé un coup de fil à un centre de loisirs qui propose des balades a cheval et je suis allé remplir quelques sacs de fumier de cheval que j'ai répandus tout a l'heure dans le jardin.
Je me suis cassé le dos à faire ça. La prochaine fois je détournerai une manif d'agriculteurs en colère pour me faire livrer à domicile (qui ne ressemble pas vraiment à une préfecture).
J'ai découvert (en streaming) la série Spartacus diffusée sur W9. L'intrigue est plutôt nulle mais les scènes sont parfois tres hot (surtout dans la version récupérable après 22h30. Les acteurs semblent droit sortis du blog de Jean Paul Tapie (qui les pique dans Admire ou d'autres blogs).
J'ai appris que l'acteur principal était mort d'un lymphome. Mort en pleine force de l'âge. Un destin proche de celui d'un gladiateur.
L'actualité politique va commencer à envahir les blogs. Je me demande pourquoi les écolos ont une candidate à la présidentielle alors qu'ils ont l'équivalent d'un programme commun avec le PS. Les critiques de l'UMP à l'égard de ce programme sont imbibées de mauvaise fois et de malhonnêteté.
Sarkozy va essayer de faire oublier la nullité de son quinquennat en se faisant passer comme étant le seul capable de faire face à une crise qu'il a largement contribué à aggraver (une part importante de l'endettement français résulte directement de ses choix fiscaux).
Ses sorties médiatiques contre la retraite à 60 ans (qu'il prétend avoir votée lors d'un débat en 93 contre DSK) et les 35heures (qu'il aurait eu largement le temps de supprimer depuis qu'il gouverne) montrent bien qu'il n'a pas grand chose à défendre...
Bon. Je m'emporte, je m'emporte...
J'envoie ce billet informe à Dom qui va trouver un titre et qui va se coltiner les fautes d'orthographe (j'ai la flemme de me relire).