Journal d'un Egoïste

Calendrier

« mai 2012 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Syndication

mardi 22 mai 2012

Homme de ménage...

20 mai.
Doux et pluvieux.
Bon...
Dernier jour avant la reprise du travail demain matin.
J'essaie de m'occuper comme je peux, histoire de ne pas trop gamberger.
Le temps ne me permet pas de poursuivre mes travaux de désherbage entrepris hier (j'ai désherbé devant la véranda et j'ai planté des tuteurs au pied des tomates). Je me suis tourné vers des taches ménagères et j'ai attaqué le nettoyage des vitres de la maison et de la véranda. J'ai pu étrenner un lave vitre Karcher acheté il y a quelques semaines. C'est un gadget utile qui m'a fait gagner beaucoup de temps. Il s'agit d'une raclette en caoutchouc muni d'un petit aspirateur qui récolte l'eau sale. J'ai mis peu de temps à nettoyer les vitres mais beaucoup pour nettoyer les montants en alu qui étaient jaunis de crasse.
Dans un autre domaine je suis allé deux heures a la gym ce matin.
Comme il est 17 heures il va falloir que je trouve autre chose a faire.

A ses côtés...

19 mai
Temps doux et humide.
Bon...
15 jours que j'ai pas mis de mot sur le blog. lors du dernier billet je menaçais de le fermer en cas de réélection du sortant aujourd'hui sorti. C'est à croire que je serais le seul à croire qu'il a été réélu.
mMa flemme légendaire explique à elle seule mes absences de plus en plus longues sur ce blog. Une certaine lassitude aussi: celle qui consiste à raconter une vie sans intérêt particulier et à raconter ma vie sans talent, sans sublimer en aucune façon le vide de mon existence.
Dans ce désert affectif et amoureux on rencontre parfois une oasis. De passage a Paris avant d'aller sur Marseille pour y voir de la famille, j'ai revu un ami qui a bien voulu partager avec moi, le temps d'une nuit, son appartement, son lit, son affection...
Ça faisait des années que je n'avais pas dormi aux coté d'une autre personne, que je n'avais pas partagé avec quelqu'un un moment d'intimité amoureuse et affectueuse.
Depuis mon retour chez moi, dans mon désert,je pense souvent à ces quelques heures passées à ses côtés et je veux le remercier pour le bien qu'il m'a fait.

Propulsé par DotClear