3 avril
Clair et toujours trop froid...
Bon... Le déluge de réactions, la cataracte de commentaires se déverse dans la maison a travers le poste de radio ou par l'écran de la télé au risque de devoir ouvrir malgré ce froid anormal les fenêtres de la maison sous peine de se trouver submerge par le flot...
Le scandale d'état provoque par les aveux de Cahuzac n'a pas fini de faire parler de lui. Le prochain domino sera apparemment le ministre de tutelle soupçonné d'avoir cherché a blanchir le désormais ennemi public n°1... Parmi ceux qui participent au lynchage et a la curée, on se demande combien ont aussi planqué leur argent en suisse ou ailleurs... A moins que le balancier de la justice n'aille cette fois ci fureter dans les méandres d'autres affaires plus droitières... le problème c'est qu'on tolère moins ce genre de pratique lorsqu'il émane de personnalités de gauche..
Peut être aussi que dans 15 jours on parlera d'autre chose... la question étant maintenant de savoir dans combien de temps, "dévasté par le remords", l'intéressé sera retrouvé pendant au bout d'une corde ou baignant dans une mare de sang...
Ce week end entre autres activités j'ai acheté un policier de Hennig Mankel. Le livre s'appelle "le chinois" et commence par la découverte d'un massacre perpétré dans un village perdu de Scandinavie... j'ai lu, je crois tous les livres de mankel je trouve celui la très bon. En tout cas, le fait de le lire m'a un peu détourné de mes motifs d'angoisse et de déprime...