14 mai
Gris et froid.
Je n'ai pas le souvenir d'un mois de mai aussi pourri. En fait pour en avoir le cœur net je suis allé rendre visite aux archives de ce blog qui ont au moins le mérite de me rappeler le temps qu'il faisait au moment ou j'écrivais les billets. En fait, il ne faisait pas vraiment un temps terrible non plus et je me plaignais déjà du mauvais temps. Je me rappelle que lors de son investiture François hollande remontait les Champs Élysées dans une voiture-baignoire sous une pluie battante. Il semble que pour lui la pluie ne se soit jamais vraiment arrêtée de tomber.
Comme je suis rentre plus tôt que prévu, et qu'il ne pleuvait pas, j'ai enfin pu passer un peu le motoculteur dans le jardin... Mais la terre est encore humide et lourde... Comme je travaille ce week end ce n'est pas demain la veille que je pourrai planter les tomates dont je n'ai de toutes façons pas encore acheté les plants...