19 juin chaud et orageux
Enfin le retour. C'est un problème technique de boîte aux lettres qui a fait que mes billets pour ce blog n'étaient plus publiés. Ils arrivaient dans une boîte au lettre mais le destinataire ne le savait pas. Un problème de notification de mail...
Dom a donc publie les billets que j'avais écrits il y a déjà pas mal de temps. Les nouvelles ne sont donc pas très fraîches...
Ma femme est partie en Espagne pour une quinzaine de jours. J'en profite. Non pas pour rencontrer des beaux garçons dans des saunas torrides mais pour faire des travaux de peinture dans la salle a manger. C'est nettement moins excitant et assez fatigant. C'est aussi ingrat car j'ai l'impression que je vais devoir encore passer dix couches de peintures pour obtenir un résultat acceptable... Les traces de rouleau restent visibles sur le plafond a jour frisant.
Pour les murs j'ai acheté une teinte qui ne va pas me plaire... Je vais donc revenir au magasin pour changer de teinture...
Je n'ose pas parler du jardin qui est a l'état de quasi abandon et encore moins de mes projets professionnels qui sont tombés a l'eau. Je reste donc pour l'instant vissé dans ma petite ville du centre en tentant de trouver un lieu ou me réfugier...