Journal d'un Egoïste

Calendrier

« septembre 2013 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Syndication

dimanche 29 septembre 2013

Les obstacles se lèvent...

28 septembre.
Chaud et orageux.
Une semaine sans causer a mon cher journal... Ma dernière recette de soupe a la courgette n'a pas déclenché l'avalanche de commentaires que je craignais, venant de la société protectrice des cucurbitacées.
Une semaine de travail bien fournie, plutôt fatigante, se terminant par un demi week end de travail, puis par un déplacement professionnel dans l'Aveyron avant un aller retour vers Barcelone pour y récupérer ma femme et pour revenir ici même dans le Berry.
J'ai trouvé des covoitureurs pour les trajets aller. Le retour se fera en compagnie de ma femme. J'en ai profiter pour me procurer un badge de télépéage autoroutier qui moyennant 1,6 euros d'abonnement par mois (si je roule pendant ce mois) me donnera l'impression d'être une personnalité devant laquelle les obstacles se lèvent respectueusement.
Sur le plan professionnel, je pense être fixé dans une semaine environ. A priori il y a de fortes chances que je descende de quelques centaines de km vers le sud, ce qui me rapprochera de l'Espagne, de ma famille et du soleil.
La suite au prochain numéro.

lundi 23 septembre 2013

Dangereux serial killer...

21 septembre
Dernier jour de l'été. Beau temps de fin d'été.
Fin d'une semaine bien remplie. J'ai fait un aller retour mercredi jeudi dans l'Aveyron où les choses se sont plutôt bien passées. J'y retourne dans une semaine pour y travailler trois jours histoire de montrer que je ne suis pas un dangereux serial killer qui se cache dans un uniforme de travail.
Si tout se passe bien, les choses risquent d'aller vite. Il faut que j'arrive a gérer l'accélération probable du calendrier quitte à demander un mois de répit, histoire d'organiser une recherche de logement, une mise en vente de la maison et une extinction pas trop brutale de mon activité actuelle.
Aujourd'hui J'ai fait l'hyper actif. Passage au boulot, a la poste, a la gym, au carrefour drive,ménage. Quelques courses avec ma fille, et transformation d'une montagne de courgettes en soupe de courgettes. Je transmet la recette sur ce blog histoire de faire pour une fois concurrence a celui de Smab :
On fait cuire les courgettes épluchées et coupées en gros morceaux dans une cocotte minute avec un peu d'eau salée ( pas trop)
Après 10 minutes de chuintement de ladite cocotte, on l'attrape par les oreilles on lui fait prendre une douche sous un robinet d'eau froide et on l'ouvre ( on aura fermé le robinet d'eau froide)
Au fond de la cocotte, on retrouve un spectacle de désolation: les courgettes sont ratatinées et noyées sous plus de flotte qu'on en a mis au départ. C'est normal car les bougresses en étaient déjà pleines. On retire l'eau avec une louche on en garde un peu des fois qu'on en retirerait trop.
On sort le mixer et on écrabouille tout ça. Ca doit donner une sorte de soupe épaisse. On peu remettre un peu d'eau de cuisson si c'est trop épais. On rajoute des morceaux de vache qui rigole (une boîte de 125 grammes voire plus...) et on re mixe. Ça donne un velouté assez clair. On peut mettre du poivre et de la noix de muscade. On sert chaud.
Si on en a fait trop on peut congeler...
Voilà. Ça met moins de temps a faire qu'à raconter.

mercredi 18 septembre 2013

La guerre du feu...

17 septembre
Gris, frais et pluvieux
On passe d'août en novembre. Pour réchauffer et assécher l'atmosphère j'ai tente de faire du feu dans le poêle. Mal m'en a pris. Le bois était humide, a refuse de brûler et une épaisse fumée s'est dégagée dans la maison.
J'ai du tout ressortir en catastrophe. Total ça pue la fumée humide dans toute la maison et j'ai du ouvrir toutes les fenêtres pour aérer. L'odeur est tenace et la température dans la maison a baissé de plusieurs degrés. Quand a l'humidité c'est encore pire. Du coup ça m 'à mis en colère, je me suis pris la tête avec ma fille et j'ai expédie ma femme qui me téléphonais d'Espagne...
Je me retrouve donc tout seul.
Demain je vais dans l 'Aveyron pour rencontrer un éventuel employeur. Si ça se passe bien je risque de quitter la région dans quelques mois... Aucun covoitureur ne m'a contacté... je risque donc de faire le trajet tout seul...
Encore tout seul

mardi 17 septembre 2013

Faire preuve d'ouverture d'esprit...

15 septembre
Gris, frais et humide
Bon. Pas de nouvelles de moi depuis 15 jours.. Et personne sur mon blog pour s'en inquiéter...
On est passé de l'été a l'automne comme on passe d'un parking surchauffé à un magasin climatisé .On entre, on ferme la porte derrière soi on change de saison en 24 heures.
Le week end fut chargé. J 'ai déménagé mon fils et son colocataire sur bordeaux. Location d'un 11 mètres cubes , remplissage du camion samedi ( sous la pluie) départ vers midi, arrivée a bordeaux vers 18 heures après un petit détour sur tulle pour cause d'erreur de sortie d'autoroute, vidage du camion ( sous la pluie, bien sur), transport du bordel au 3 eme étage ( sans ascenseur, bien sur), retour le dimanche par le chemin inverse et par le même temps, restitution du camion, le tout pour un total de 400 euros en comptant l'essence, la location, les péages. A partager en deux avec les parents du colocataire...
Pour couronner le tout, de retour a la maison je m aperçois que j'ai oublie mon téléphone portable dans le camion (a 16 km de chez moi) .
Comme c'est dimanche, personne pour répondre au téléphone et me confirmer qu'il y est bien...
J'ai profité de cette brève escapade bordelaise pour visiter un bout de la rue Ste Catherine et pour découvrir un sauna gay (le Hugo). Pas grand monde et pas très chaud. J'ai quand même trouvé chaussure à mon pied (si j'ose dire ) en la personne d'un gaillard assez costaud, plutôt actif , mais qui a su faire preuve d'ouverture d'esprit ( si j'ose encore dire ) sans même que je lui demande. Heureusement d'ailleurs, car vu la taille de son engin, j'aurais eu du mal a faire les 400 km du retour chez moi en restant confortablement assis.
Sur le plan conjugal, ma femme est rentrée d'Espagne mardi pour y retourner dès hier, soit une semaine plus tôt que prévu. La voyant déprimée, frigorifiée et plutôt pénible, j'ai œuvré pour changer son billet d'autocar et pour lui trouver un co voiturage. Il me reste un transport en train Châteauroux Toulouse sur les bras a revendre. Départ samedi 11 h 36 arrivée 16h57 pour 25 euros au lieu de 30. Si ça tente quelqu'un qu'il se manifeste. ( ou qu'il consulte le site ze plan ou le billet est a vendre)
Comme je ne suis pas assez fatigue, j'ai un allez retour sur l'Aveyron prévu mercredi et jeudi prochain. Amis co voitureurs bienvenus.
J'ai assez écrit pour un mois.

lundi 2 septembre 2013

On recherche une auberge...

1 et septembre.
Beau temps.
Week end radieux mais je n'ai pas ou en profiter car je suis de travail...
J'ai quand même pu ramasser samedi des haricots verts dans le jardin. C'est la première récolte de l'année alors qu'on est fin août.

haricots

Sinon un peu d'angoisse en cette quasi veille de rentrée scolaire. Ma fille saura demain si elle peut intégrer l'établissement ou elle veut faire son bts en alternance (elle a trouve un employeur). Mon fils part a bordeaux mardi sans trop savoir ou il va dormir car son appart n'est libre que dans10 jours. On recherche une auberge de jeunesse...
Le savoir si loin de la maison va me faire un drôle d'effet...
Plus qu'une grosse semaine avant le retour de ma femme qui trouvera une maison sans enfants et n'aura pas eu a gérer cette rentrée bizarre.

Propulsé par DotClear