21 septembre
Dernier jour de l'été. Beau temps de fin d'été.
Fin d'une semaine bien remplie. J'ai fait un aller retour mercredi jeudi dans l'Aveyron où les choses se sont plutôt bien passées. J'y retourne dans une semaine pour y travailler trois jours histoire de montrer que je ne suis pas un dangereux serial killer qui se cache dans un uniforme de travail.
Si tout se passe bien, les choses risquent d'aller vite. Il faut que j'arrive a gérer l'accélération probable du calendrier quitte à demander un mois de répit, histoire d'organiser une recherche de logement, une mise en vente de la maison et une extinction pas trop brutale de mon activité actuelle.
Aujourd'hui J'ai fait l'hyper actif. Passage au boulot, a la poste, a la gym, au carrefour drive,ménage. Quelques courses avec ma fille, et transformation d'une montagne de courgettes en soupe de courgettes. Je transmet la recette sur ce blog histoire de faire pour une fois concurrence a celui de Smab :
On fait cuire les courgettes épluchées et coupées en gros morceaux dans une cocotte minute avec un peu d'eau salée ( pas trop)
Après 10 minutes de chuintement de ladite cocotte, on l'attrape par les oreilles on lui fait prendre une douche sous un robinet d'eau froide et on l'ouvre ( on aura fermé le robinet d'eau froide)
Au fond de la cocotte, on retrouve un spectacle de désolation: les courgettes sont ratatinées et noyées sous plus de flotte qu'on en a mis au départ. C'est normal car les bougresses en étaient déjà pleines. On retire l'eau avec une louche on en garde un peu des fois qu'on en retirerait trop.
On sort le mixer et on écrabouille tout ça. Ca doit donner une sorte de soupe épaisse. On peu remettre un peu d'eau de cuisson si c'est trop épais. On rajoute des morceaux de vache qui rigole (une boîte de 125 grammes voire plus...) et on re mixe. Ça donne un velouté assez clair. On peut mettre du poivre et de la noix de muscade. On sert chaud.
Si on en a fait trop on peut congeler...
Voilà. Ça met moins de temps a faire qu'à raconter.