Beau temps printanier
Bon... Tout d'abord désolé pour ce silence de presque un mois. Il faut savoir se faire désirer mais au bout d'un certain temps, si tu passe trop de temps dans la salle de bain pour te faire beau, ton bel amant s'est endormi à force de t'attendre ou alors à foutu le camp. J'espère qu'il n'en est pas de même pour mes rares lecteurs.
J'essaie de me remettre des résultats des dernières élections et de leur conséquence sur la vie politique.. La nomination de Valls à Matignon et l'élection de Hidalgo à Paris tous deux d'origine espagnole ont quelque chose de surréaliste dans ce pays qui vient s'offrir 15 municipalités au Fn..
Les discours triomphants de la garde copeiste m'ont fait éteindre la télé au bout de 10 minutes... le service public devrait obliger une chaîne à diffuser des émissions euphorisantes pour ceux qui sont déprimés par les résultats des élections..
Dans mon coin de paradis le printemps est de retour... cet après-midi j'ai trempé mon pied dans un affluent du Tarn. J'ai pu exposer mon corps dénudé aux rayons du soleil.. Personne n'est venu me proposer de me tartiner de crème solaire...
Ma maison berrichonne n'est toujours pas vendue et mes frais de déménagement toujours pas remboursés. J'ai 400 euros pour finir le mois...si ça continue je vais devoir faire comme Sarkozy est demander une contribution pour me renflouer...
A moins que je ne monnaye les superbes photos de moi que je n'ai pas encore faites...