Chaud et un peu venteux.

J'ai tant de choses a dire... Absent de ce blog depuis près de 2 ans. Je l'ai abandonné en rase campagne, pris par les choses de la vie, éloigné par une certaine lassitude,absorbe par le travail, les soucis, les angoisses.
J'aurais pu en écrire des pages et des pages relatant mon quotidien, le boulot, le sport (que je ne pratique plus), jardin (que je pratique assidument) ,l’actualité politique...
Depuis mon dernier billet qu'il faudra que je le relise pour savoir ou j'en étais resté, beaucoup de choses ont changé. En bien, en mal ,en tragique...

Me femme dont je parlais peu sur ce blog sinon pour raconter nos disputes homériques et la frustration réciproque d'une vie commune qui allait tant bien que mal (ou plutôt tant mal que bien), ma femme donc, est décédée un matin de janvier, fauchée par je ne sais quel malaise ,épuisée physiquement par son anorexie mentale, moralement par son refus d'admettre que, dans la vie, on ne pouvait pas toujours décider de tout et qu'il falait mieux profiter des moments heureux que de ruminer les frustrations, les angoisses et les rancunes.
Enterrée dix jours plus tard dans le petit cimetière du village ou nous avions élu domicile depuis 3 ans, elle repose, j’espère, et ne vient pas trop me rendre visite dans mes rêves pour me reprocher de continuer a vivre non pas comme avant, mais mieux qu'avant.
Sans rentrer dans les détails et sans insulter sa mémoire je suis résolu à continuer de vivre, sans porter le deuil, sans oublier non plus les moments heureux que nous avons vécus ensemble, car il y en eu...
Si je poursuis ce blog je raconterai ma déprime d'il y a 1 ans et demie, la reprise de la musique que je pratique dans une fanfare très sympa, le rachat d'un terrain attenant au mien ou j’élève poules, fruits et légumes, la piscine ou je vais plonger juste après avoir écrit ces lignes, la voiture électrique que je vais récupérer dans un mois, la chatte qui s'est invitée dans notre vie (mon fils vit avec moi) et qui ne devrait pas tarder a remplir le jardin de chatons turbulents...
J'ai tant de choses a dire, chantait Anne Sylvestre...

A bientôt

Egoiste