Bon...
Temps frais
De retour sur ce blog après plus de 2 mois d'absence.
L'été fut chaud et sec. Le contraire de celui de l'an passé. Mon jardin potager ne m'a pas donné grand chose à mangé. Les tomates atteintes de la mystérieuse maladie du cul noir (ou nécrose apicale pour les savants) n'ont pas agrémenté beaucoup de salades... Pas de haricots verts. Peu d'oignons, peu de courgettes. Bref le bide total. Les dernières pluies (torrentielles) vont peut être sauver la saison...
Quoi de neuf depuis cet été ? Rien d'extraordinaire. Je suis seul depuis la fin du moi de mai puisque ma femme est partie en Espagne depuis cette date (c'était l'objet de mon dernier billet) je suis allé la rejoindre en juin puis au 14 juillet et aussi les deux premières semaines d'août pour les vacances. J'en ai profite pour rendre une petite visite à Barcelone et a l'un de ses saunas (le Casanova).
Je me suis également initié au parapente (ça c'était la semaine dernière). Après 3 jours de pente école (comprenez : faire la poule en descendant en courant sur une pente douce avec une voile de parapente au cul qu'il faut gonfler puis maîtriser...) on fait les "grands vols" c'est à dire qu'on vole vraiment seul avec son parapente, guidé par radio par le moniteur. Une expérience assez jouissive qui donne envie d'en apprendre davantage pour gagner en autonomie et pour voler plus loin, plus haut , plus longtemps... (certains vols peuvent durer des heures et vous transporter sur des centaines de km).
Sur le plan affectif j'ai profité de mon "célibat" pour passer quelques bon moment en bonne compagnie.
Mon lit a vu défiler moins de mecs que l'an passé et je suis resté fidèle (si j'ose dire) a deux d'entre eux vivant respectivement à 8 et 35 km.de chez moi.
Comme je n'ai aucun talent pour raconter mes expériences sexuelles contrairement à certains auteurs références sur ce blog je ne m'étend pas sur le sujet...